Leonardo Da Vinci

Fils illégitime d'un notaire et d'une jeune paysanne, Leonard de Vinci fut élevé par son père qui le plaça en 1470 dans l'atelier de Verrocchio où il apprendrit le dessin, la peinture, les mathématiques, la perspective, la sculpture et l'architecture. Il entama sa carrière de peintre à son compte en réalisant des commandes de portraits et de tableaux religieux passées par les notables et les monastères de Florence. Il se rapprocha de Ludovic Sforza qui devint son mécène. Ce fut durant cette période où il vécut à Milan qu’il réalisa la Cène dans le réfectoire du couvent dominicain de Sainte-Marie des Grâces. La chute de Ludovic Sforza poussa De Vinci à quitter Milanqui voyagea entre les villes de Milan, Florence, Rome pendant quinze années.Vers 1490, Léonard de Vinci réalisa L'Homme de Vitruve inspiré des écrits de l'architecte romain Vitruve. Cette oeuvre restera comme l’une des plus symbolique de la Renaissance, de l'humanisme (l'homme au centre de tout) et de la science.Il séjourna à Florence où il produisit des oeuvres considérées aujourd’hui comme majeures telles que La Bataille d'Anghiari et La Joconde. Il fut rappelé à Milan, alors sous régence Française, par le roi Louis XIV pour réaliser deux Madones à la demande de celui-ci. Un fois la commande terminée, il se rendit a Rome aux cotés du pape Léon X et de son frère Julien de Médicis où il travailla majoritairement sur ses travaux scientifiques.Lorsque les Français prirent le duché de Milan en 1515 sous François Ier De Vinci quitta Rome et rejoignit le roi à Pavie. La nouvelle génération, incarnée par Raphaël et Michel-Ange, menacant son statut de génie incontesté et la perdre son mécène Julien de Médicis le poussèrent à s’installer en France à l'hôtel du Cloux où toucha une pension accordée par le roi. C'est là qu'après plusieurs mois de maladie, il mourut. Les oeuvres produites au cours de sa vie le placent parmi les grands peintres de son temps aujourd’hui encore. Le charme rare de ses oeuvres est dans et subtil mélange d'analyse et d'émotion, d'exactitude et de fantaisie, de naturel et de spiritualité, dans ce réalisme psychologique d'un artiste qui pense que l'esprit est partout présent et doit partout apparaître : la Pittura è cosa mentale.

Page 1 sur 1

MONA LISA
€22.00

Page 1 sur 1